The Longest Line

Le chemin le plus long...

Review de Sismics Redaer - Aggrégateur de flux RSS

Rédigé par andy / 26 novembre 2016 / Aucun commentaire

J’utilise depuis un bon nombre d’année les flux RSS pour suivre l’actu des sites que j’affectionne particulièrement.

Jusqu’à maintenant j’étais pas bien comblé : je continuais honteusement à utiliser Feedly, même si j’avais fait un certain nombre de tests sur des logiciels libres : Tiny Tiny RSS, FreshRSS, Nextcloud News, etc.

Rien ce tout cela m’avait satisfait, notamment pour l’application mobile utilisée : pas super friendly (EasyRSS), trop lourd (News+) ou mauvaise synchro (Nextcloud News)…

Hier, en trainant un peu sur le net, je suis tombé sur Sismics Reader, créé et maintenu par deux Lyonnais depuis 2013. Je suis pas spécialement chauvin, mais c’est sympa de savoir qu’il existe une certaine proximité avec les développeurs (je suis Lyonnais aussi).

Ce qui m’a tout de suite plu : l’open-source, la facilité de gestion, l’absence de DB, le cron installé nativement et surtout… l’application mobile dédiée qui est hautement propre !
Le moins : il tourne sous Java.

Voici quelques captures : (vous pouvez aussi voir la version demo ici)

Version Desktop :

 

Version mobile : avec la gestion automatique du plein écran sur la lecture des articles.

 

Tout est super bien foutu, vraiment. Je n’ai eu besoin que de rajouter 1 ou 2 flux qui avait été perdus lors de l’import OPML.


Voilà le petit tuto pour l’installer sur votre serveur Debian/Ubuntu. (il existe aussi des versions Standalone, et RPM, Windows, Mac)

  • Installer le bon vieux java :

apt-get install openjdk-7-jre

  • Installer le serveur Sismics Reader :

Télécharger ici la dernière version et l’envoyer sur le serveur via ftp ou ssh… (perso j’ai jamais trouvé le moyen de faire un « wget » sur un fichier de sourceforge).

EDIT : cf commentaire ci-dessous pour le wget.

  • Sur votre serveur :

cd /chemin/vers/votre/fichier

dpkg -i reader-*.*.deb (attention remplacer les * par les noms de versions).

reboot

  • Une fois le serveur redémarré, rendez-vous sur :

http://IPdevotreserveur:4001/

  • Il est ensuite possible de créer facilement un virtualhost dans un ReverseProxy dans votre apache et appliquer un petit script Let’sEncrypt 🙂

<VirtualHost *:80>
ServerName votrenomdedomaine.fr
ProxyPreserveHost On
ProxyPass / http://iplocaldevotrserveur:4001/
ProxyPassReverse / http://iplocaldevotrserveur:4001/
ProxyPreserveHost On
</VirtualHost>

  • Enjoy !

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot bmyzq ? :